Alimentation saine & éthique

Manger sain et éthique

Pratiquant du sport depuis de nombreuses années, je me suis naturellement posé des questions sur mon alimentation afin de répondre à mes ambitions.

Un cheminement logique qui m’a mené à de nombreuses réflexions, à des débats avec d’autres intéressés, à des lectures ainsi que de nombreuses recherches.

Le tout dans le but de forger mes habitudes alimentaires, d’améliorer ma façon de consommer, de partager mes découvertes et expériences.

J’ai décidé d’exprimer ma vision de ce qu’est l’alimentation éthique sur cette page et au travers de quelques articles.

Bien évidemment je n’ai pas la prétention d’être un expert détenant une parcelle de la vérité absolue sur ce qui est bien ou pas.

Mon but est d’échanger mon opinion, mon expérience et mes découvertes afin d’inspirer ceux et celles désirant avoir la vision d’un individu qui parvient à associer ses valeurs par rapport à ce qu’il mange et ses besoins physiques.

L’alimentation, au cœur des préoccupations

Se nourrir est une fonction vitale.

Que l’on le veuille ou non, il s’agit d’une vérité incontestable.

On ne peut vivre bien longtemps si l’on ne fournit pas à son corps l’énergie nécessaire pour son bon fonctionnement.

Et dans les rares cas où l’on évoque des individus ayant surmonté ce besoin essentiel, on constate qu’il s’agit de mythes infondés.

Donc, après le fait avéré qu’il est essentiel de se nourrir vient celui de la qualité ou de l’impact de l’alimentation sur la santé.

Je suis encore jeune (23 ans aujourd’hui) et pourtant je peux témoigner de l’évolution des mœurs et des préoccupations sur la consommation alimentaire et la nutrition.

nourriture malsaine

 Le besoin d’optimiser son alimentation avec : son mode de vie, ses valeurs, sa culture et son environnement ; a tendance à se développer.

Ce qui me mène donc à aborder le sujet de l’alimentation éthique.

L’alimentation éthique : Quand la compassion dicte le comportement

Un éveil de la conscience ou simple effet de mode ?

Qu’est-ce qui peut mener un individu à orienter ses habitudes alimentaires vers l’éthique ?

Je ne vais pas m’amuser à faire de la philosophie de comptoir ou à jouer au sociologue.

Comme je l’ai dit précédemment, ici je vais exposer MON point de vue, qui est entièrement discutable.

Je vais donc essayer de parler de ce sujet avec mes propres filtres et mes mots.

Qu’est-ce qu’une alimentation éthique ?

 

C’est assez difficile de répondre à la question, car l’éthique est une notion très personnelle qui se confond aux valeurs intrinsèques.

 

Cependant, dans le livre très intéressant nommé « The Ethics of What We Eat », les auteurs ont défini 5 piliers de cette déontologie :

 

  1. La transparence
  2. La justice
  3. La compassion
  4. La responsabilité sociale
  5. Et les besoins vitaux

 

Ce qui donne plusieurs raisons en fonction des considérations de chacun pour éviter certains plats au profit d’autres.

En d’autres termes, il s’agit de consommer des aliments en prenant en compte leurs impacts sur la vie d’autres individus, êtres vivants ou sur l’environnement.

Pour vulgariser le concept, cela peut consister à :

  • Diminuer ou ne plus consommer de viandes et tout autre produit d’origines animales (flexitarisme, végétarisme ou végétalisme).
  • Consommer des aliments issus de l’agriculture biologique
  • Choisir des aliments équitables
  • Consommer des produits locaux

Des raisons que l’on peut considérer comme louables.

Effet de mode temporaire ou tendance à long terme ?

Peu importe, il s’agit d’un premier pas dans la prise de conscience de notre empreinte dans ce monde.

Je suis pour le fait que chaque individu doit faire des choix venant de lui-même. J’encourage ceux et celles qui font le moindre pas dans l’optique de faire du bien autour de soi.

Et moi ? Comment j’appréhende l’alimentation éthique ?

 

Si j’aborde le sujet, c’est bien évidemment parce que je m’y intéresse.

Comme je l’ai évoqué dans ma présentation, j’ai décidé il y a quelques années de réduire ma consommation d’aliments d’origines animales avant de devenir végétalien.

Une décision que j’ai prise pour deux principales raisons :

  • J’aime les animaux. J’ai toujours vécu avec des animaux de compagnies et j’ai passé une grande partie de mon enfance dans une ferme familiale. Le fait de côtoyer des êtres vivants différents m’a mené à la conclusion suivante : la seule chose qui les distingue est leur apparence. Ce sont tous des êtres affectifs qui peuvent partager des émotions avec nous.
  • La compatibilité avec le sport, qui était l’un des principaux freins lorsque j’ai commencé à m’intéresser au sujet. Je n’étais pas assez documenté sur le sujet et j’avais mené des expériences peu concluantes. Aujourd’hui j’ai réussi à allier ce type d’alimentation avec mon activité physique et je compte partager comment j’ai fait pour y parvenir. 

Ce que je conseille pour tout individu souhaitant devenir végétalien

 

Ici encore cela ne tient qu’à moi et à mon expérience.

Les opinions sont divergentes à ce sujet, mais ça a très bien marché de mon côté, donc pourquoi pas pour vous ?

 Tout d’abord, il faut y aller progressivement et surtout faire que cela soit une décision personnelle et non dictée par autrui.

 Je recommande tout de même d’apprendre à connaître les bases en nutrition avant de prendre ce type de décision.

 Les changements brutaux en termes d’habitudes alimentaires peuvent être réellement stressants physiquement et psychologiquement.

 De plus, l’être humain est bel et bien omnivore, il y a des éléments nécessaires dans les aliments d’origines animales qu’il n’y a pas dans le monde végétal, il y a donc nécessité de supplémentation pour éviter des désagréments.

 Je tiens à souligner qu’il ne s’agit pas d’un choix naturel, mais déontologique.

 Le risque de carence est présent. Cependant contrairement à ce que l’on peut croire, il ne se situe pas au niveau des macronutriments (les besoins en protéines peuvent être couverts aisément si tu manges en suffisamment bonne quantité des céréales/légumineuses et oléagineux), mais plutôt au niveau des micronutriments (principalement la vitamine B12 et les oméga 3).

 Comment est-ce que j’aborde l’alimentation dans le coaching ?

 Il faut donc comprendre que dans mon accompagnement je privilégie le conseil sur l’alimentation éthique.

 Je peux t’accompagner à faire ta transition et t’aider à jongler correctement avec les aliments qui vont te permettre d’atteindre ton objectif.

 Le tout sans être contraignant et compliqué.

Je suis dans une logique de simplicité, si je n’aime pas m’encombrer avec des informations inutiles.

Liberté et plaisir, voilà ce que doit t’apporter l’alimentation.

Si tu trouves que cette page mérite d’être lue, n’hésite pas à la partager autour de toi pour sensibiliser un maximum de personne !

the green coach 5 actions pour etre en forme

Marre d'être fatigué ?

Je t'offre par email mon guide pour être au top de ta forme avec 5 actions qui sont simples mais très efficaces !

Alors n'attends plus ! Remplis le formulaire ci-dessous et reçois ton cadeau !

Merci de ton inscription ! Consulte tes mails pour recevoir ton guide !