Apprendre à bien commencer en musculation

 

Débuter est une étape difficile dans n’importe quel domaine, d’autant plus lorsque l’on n’a personne pour nous dire quoi faire et ce sur quoi il faut se focaliser.

 De bons conseils, un programme de musculation et des exercices efficaces et le tour est joué ! Tu vas atteindre ton objectif en un claquement de doigts.

Mais comment faire ?

 

Comment déterminer de la fiabilité d’un entraînement de musculation ?

 

Aujourd’hui, je vais donc partager avec toi 3 principes que je juge fondamentaux pour améliorer ta capacité à bien réaliser tes exercices de renforcement musculaire.

L’inconvénient aujourd’hui c’est que tout le monde veut tout, tout de suite.

Donc ça va chercher des programmes d’entraînement pour débutant sur le web et suivre machinalement les images sans faire attention aux détails qui font la différence.

Je te garantis qu’en suivant les conseils de cet article, tes gains seront nettement plus rapides et surtout plus efficaces.

 

1er Principe : Apprends à travailler la technique des mouvements

 

Il s’agit de la base. Pourtant, combien de personnes ai-je pu observer en train de faire n’importe quoi que ce soit en salle où dans des structures en plein air ?

S’entraîner passe par une phase obligatoire d’apprentissage, peu importe le sport que tu décides de pratiquer. La musculation n’échappe pas à cette règle.

Il y a donc 3 facteurs à prendre en considération pour déterminer de la qualité technique de la plupart des mouvements en musculation :

 

La posture :

 

Une bonne posture se reconnait par le positionnement de la colonne vertébrale, vérifier elle est en hyperlordose, en hypercyphose ou si elle respecte ses cambrures naturelles.

 

L’amplitude :

 

Un mouvement de musculation s’avère être plus efficace lorsqu’il est exécuté avec une amplitude maximale que partielle. Dans le cas où tu n’y arrives pas ou que tu ressens une douleur articulaire, il est préférable de t’orienter sur une variante plus simple à effectuer.

 

La stabilité :

 

Celle-ci est déterminée par la qualité du gainage que tu vas offrir. Maintenir ta sangle abdominale et les fessiers en tension avec un contrôle des muscles adducteurs de la scapula (en rapprochant les omoplates). Ces consignes vont t’éviter les mouvements parasites susceptibles d’enrayer la progression sur les muscles que tu souhaites renforcer.

 

2ème principe : Prends conscience de ta respiration

 

En feuilletant les innombrables sites, blogs, tutos et autres guides concernant la musculation, j’ai remarqué que peu d’entre eux mettent l’accent sur l’importance d’apprendre à respirer.

Je ne vais pas te faire ici un cours de sophrologie, mais j’ai envie que tu prennes conscience que la respiration est un facteur clé dans ta progression.

En effet, il s’agit de la première source d’énergie.

Tu peux te passer de nourriture pendant des mois, d’eau pendant des jours voir des semaines, mais respirer ce n’est qu’une affaire de minute.

Alors, qu’attends-tu pour faire attention au mouvement de l’air qui entre et qui sort ?

Lorsque tu exécutes un mouvement de renforcement, n’hésite pas à associer ton souffle aux phases dynamiques du mouvement.

Ex. : Tu inspires sur la phase excentrique de ton squat (lorsque tu descends) et tu expires lors de la phase concentrique (lorsque tu remontes).

De plus, n’hésite pas à faire attention à ta respiration pendant tes temps de repos pour t’aider à mieux récupérer entre les séries !

 

3ème Principe : Focalise-toi sur ton entraînement

 

Le dernier principe rejoint les deux précédents.

Lors de ta séance d’entraînement tu dois être focalisé sur ce que tu fais : que ce soit sur ta technique ou sur les sensations que tu ressens. 

L’importance de dédier ta concentration entièrement à ce que tu es en train de faire, ne devrait même pas être étayer, tant ce conseil parait naturel.

Pourtant, regarde autour de toi, lorsque tu vois d’autres personnes s’entraîner.

Combien d’entre elles sont prises dans des discussions, répondent aux textos, font des selfies et etc. Chaque chose devrait être faite en son temps. 

Effectuer 1000 tâches à la fois est une attitude contre productive. Si tu souhaites dépenser du temps, alors vas-y.

Mais en étant concentré pleinement sur ce que tu fais, sur ta respiration, les sensations des différents exercices : non seulement tu auras plus rapidement des résultats mais en plus tu gagneras en maturité et en connaissance de toi.

COnclusion :

 

Merci à toi d’avoir été jusque là, très peu de monde prends le temps de lire pour en apprendre un peu plus.

Ces 3 principes que je t’ai présenté, peu importe le niveau ou le programme d’entraînement que tu décides de suivre, il est essentiel d’y penser.

Je pense qu’avec un peu de travail tu y arriveras.

Dans le cas où tu as apprécié cet article, tu peux le partager autour de toi via les réseaux sociaux. Tu peux également partager avec moi ton point de vu dans les commentaires en bas de la page !

 

Merci à toi et à la prochaine pour un nouvel article !

5 Astuces pour LUTTER contre la FATIGUE !

 

Tu souhaites avoir une solution pour réduire ta fatigue et être en forme le plus souvent possible ? 

Dans ce cas inscris-toi via le formulaire ci-dessous et reçois mes astuces pour maintenir la forme !

Merci de ton inscription ! Consulte tes mails pour recevoir ton guide !