L’étirement est important pour n’importe quel sportif et pourtant rare sont ceux qui prennent le temps de s’étirer correctement (ou de le faire tout court…).

Tu l’as donc compris, je suis pro-étirements !

Je sais qu’il existe de nombreuses théories contradictoires à ce sujet, la pratique est la meilleure façon de se faire une idée.


Qu’est-ce qu’un étirement ? Un mouvement naturel

chat étirement

Prenons exemple sur nos copains tout poilus ! En plus d’être mignons, ils sont archi-souples. Cette image devrait être mon seul argument !

L’étirement est un mécanisme naturel chez les êtres vivants vertébrés après une période trop longue d’inactivité ou d’inconfort.

Exemple : Lorsque l’on se réveille ou que l’on reste trop longtemps assis.

C’est un mouvement visant à assouplir et  à relaxer les muscles.

Cela se résume à un glissement des fibres musculaires les unes sur les autres.

Il s’agit donc d’une forme de contraction dîtes isométrique (c’est à dire, les insertions des muscles qui s’éloignent).


 Pour un sportif, s’étirer est primordial !

Usain Bolt Stretching

Demandez à notre jamaïcain s’il ne s’étire pas 😉

A vrai dire, je m’en fou littéralement que tu le fasses fassiez ou pas, ton corps t’appartiens.

Blesse-toi et tu comprendras la leçon par ta propre expérience personnelle.

Si je te le conseille c’est tout simplement parce que j’ai adopté les deux états d’esprit :

  • Ne pas m’étirer
  • M’étirer régulièrement

Résultat des courses :

J’ai eu des inflammations, tendinites, contractures, dans les périodes où je ne m’étirais pas régulièrement.

Donc, pas besoin d’être un génie pour en conclure que le stretching permet d’éviter des blessures inutiles.


 La légende de l’étirement mauvais pour notre corps

Van Damme Grand Ecart

JCVD, maître dans l’art du stretch et fou amoureux d’eau.

Comme je te l’ai dit plus haut, ma doctrine est d’essayer avant de pouvoir dire quoi que se soit.

Cependant, certains arguments peuvent tenir la route, d’autres peuvent sembler absurdes.

La seule façon d’y remédier est simple, tu pratiques ou tu écoutes de super coachs (genre moi).

J’ai décidé de partager avec toi mes trois arguments anti-étirements préférés.


Mon top 3 des arguments contre les étirements :

1) Les étirements n’aident pas à la récupération !

Parce que cela provoque des « microdéchirures« .

Ce n’est pas faux, un étirement après une séance ne va pas te faire récupérer plus rapidement.

Les étirements ne sont pas des solutions miracles qui vont te « guérir » des courbatures.

C’est d’ailleurs tout l’inverse qui peut se produire.

Oui, tu ne rêves pas, s’étirer peut entraîner des courbatures !

Tout mouvement musculaire se décline en deux parties :

  1. La phase concentrique – où les insertions des muscles se rapprochent.
  2. La phase excentrique – où ces insertions s’éloignent.

Dans un mouvement de stretching (comme dans du renforcement musculaire), tu peux étirer un ou plusieurs muscles, mais en contrepartie tu en contractes d’autres.

Cependant, ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’étirer !

Bien qu’au début ça peut paraître fastidieux et ennuyeux, c’est un investissement sur du long terme.

Qui, à la longue, te fera récupérer plus rapidement et gagner en souplesse (donc plus de confort dans ton corps).

Mon conseil pour s’étirer en douceur ,

Veille à être le plus détendu possible et adaptez ton souffle au mouvement.

Les étirements te relaxeront à condition de ne pas aller dans les seuils de douleurs !

Comme pour les mouvements de renforcement, plus tu en feras, plus ça deviendra simple par la pratique.

2) Les étirements réduisent les performances

Le précédent argument était justifiable selon la façon d’aborder le stretching.

Par contre, ici, je ne valide pas.

Parce que comme je l’ai dis au début de cet article :

Les étirements génèrent un glissement des tissus musculaires qui vont se contracter et s’étirer.

De ce fait, tu vas gagner non seulement en souplesses, mais également en puissance.

Pour ma part, ça m’a permis de progresser énormément sur les mouvements pliométriques.

Exemple :

Les pompes claquées, les tractions, squats lumps, etc.

3) L’étirement fait perdre du muscle

De loin ma préférée ! 😀

Car généralement utilisé par les adeptes des salles de musculation qui pensent que le fait de s’étirer va leur faire perdre en hauteur contre de la longueur.

D’une certaine façon, ils pensent qu’esthétiquement c’est beau de ressembler à un crabe.

Donc si c’est ton kiff, continue sur cette voie.

Mais alors nous n’avons pas les mêmes goûts…

Honnêtement je pense que l’ensemble de ces excuses proviennent de mecs qui ont tout simplement la flemme de s’étirer, car ça prend un peu de temps dans leur entrainement…

Tout comme ceux qui vont négliger le cardia ou le travail des jambes, ils vont vous pondre des arguments pour justifier leur flemmardise.



Comment s’étirer correctement ?

Car c’est l’objectif de cet article, comment faire un étirement productif ?

Quand est-ce qu’il faut s’étirer ?

Certains te diront de t’étirer avant le sport ou pendant tes échauffements.

D’autres diront après la séance lorsque vos muscles sont encore chauds,

Et, il y a ceux qui diront d’attendre le lendemain ou des heures plus tard, pour t’étirer à froid.

Bref, c’est une autre histoire.

J’ai envie de dire « essaie-les toutes et tu verras ! »

Il n’y a pas d’intérêt d’avoir écrit tout ça, alors je vais vous dire comment je procède 🙂

Comment je m’étire ?

Je pense que c’est plus parlant que des théories mirobolantes 🙂

Les étirements m’ont procuré un bienfait énorme.

Entre 13 et 15 ans, on me disait que j’étais parti pour être un vieillard avant l’heure et que la musculation ne m’aiderait pas.

Que la musculation n’est pas compatible avec le stretching…

Je ne prétends pas être aussi souple que Bruce Lee dans ses routines de stretching.

Bruce Lee Stretching

C’est presque effrayant 🙂

Mais clairement j’ai pas un niveau dégueu quoi ! 😀

etirement lombaires

Tire tire ! 😀


Donc je m’étire de la façon suivante :
  • Légèrement le matin, pendant une à deux minutes histoire de me débloquer un peu.
  • Avant la cardio,

Pendant les échauffements des articulations et très légèrement histoire de dérouille.

  • À la fin de ma séance,

Je fais un étirement principalement les muscles que j’ai le plus travaillés.

30 secondes maximum par posture.

  • À froids

Ici je consacre entre 15 à 30 minutes pour vraiment bien faire l’étirement de chaque partie de mon corps.

Lors d’une séance à part.

Tu as aimé cet article ? Partage-le, étire-toi et n’hésite pas à me donner ton avis en commentaire !